Promesse et épreuve


Le Mouvement des Faucons Rouges

En 1925, le journal « KINDERLAND » des enfants viennois rapportait ce récit.

Des enfants jouaient dans un parc de Vienne. Ils jouaient à la balle empoisonnée, depuis très longtemps déjà et l’un d’eux, Charles, était vraiment imprenable. Les autres mollissaient et s’apprêtaient à finir le jeu et à déclarer Charles vainqueur, quand celui-ci, levant les yeux au ciel, aperçut deux grands faucons venus des montagnes qui planaient majestueusement.

Les enfants s’extasièrent et admirèrent la force qui se dégageait de l’allure des faucons. Ils admirèrent également leur liberté.

Aussi ne fallut-il pas s’étonner quand, peu après, Charles proposa de fonder un club, une bande. Les autres acceptèrent. Il faut un nom au groupe.

– Nous serons des « Faucons » dit Charles, car nous voulons vivre libres comme les oiseaux.

– Nous serons les « Faucons Rouges », dit un autre ; nous serons libres comme les faucons et rouges comme les camarades adultes.

C’est ainsi que s’est constitué le premier groupe de Faucons Rouges, à Vienne.

Ne va pas croire que tout cela est une blague, des mensonges ! Non ! Cette histoire est absolument véridique. Seulement dis-toi bien que la naissance d’un grand Mouvement comme le nôtre doit avoir d’autres origines encore que celle citée ci-dessus.

A côté du petit club fondé par les enfants du parc viennois, il y a l’effort d’un homme : Anton Afritch. Anton Afritch ne connut jamais son père ni sa mère. Il fut recueilli par des braves gens. Il devint, malgré les difficultés de sa vie, un très bon ouvrier. Il était intelligent.

Quand il fut devenu un homme, il fonda un foyer. Pour se reposer, pour égayer sa famille, il conduisit sa femme et ses enfants en promenade dans les grandes forêts viennoises. D’autres enfants du quartier vinrent se joindre à lui. Il créa ainsi une sorte de groupe assez semblable aux nôtres.

Les socialistes reprirent l’idée d’Anton Afritch et créèrent un mouvement d’enfants socialistes qui prit le nom que lui donnèrent les enfants du parc : les Faucons Rouges. Ce fut donc en 1925 que naquit réellement le Mouvement des Faucons Rouges à Vienne.

Le mouvement passa rapidement dans différents pays : en Tchécoslovaquie, en Allemagne, en Belgique (en 1928), en France, dans les pays nordiques, en Angleterre, aux Etats-Unis.

Promesse et épreuve Le Mouvement des Faucons Rouges