Projet soutenu par le Bureau central des Faucons Rouges sur une proposition de la section de Soumagne PIO et de Modave durant la saison 2016-2017 pour une réalisation en 2 partie : juillet 2017 et juillet 2018. L’idée avait germé avec l’ami Raymond PAUL qui malheureusement nous a quittés en août 2016 …

 

Cette 2e partie du Bike Camp s’est formidablement bien déroulée avec un groupe de 14 personnes :

Le transport s’est effectué avec 2 minibus :

bike camp

  • 1 minibus de location (Mercedes – 9 places) pris en charge par la Provinciale liégeoise des Faucons Rouges ;
  • 1 minibus du Mouvement (VW – 6 places) + la remorque à vélos (chaque participant disposait de son propre vélo).

Suite au repérage réalisé anticipativement, aucun problème n’a été rencontré tant sur le parcours que pour l’approvisionnement en denrées alimentaires fraîches ou encore les accès aux campings.

 

Aucune chute n’est à signaler.

 

Côté logement : nous savions où nous mettions les pieds car nous avions visité chaque camping sélectionné lors des repérages en 2017.

 

D’un avis unanime une fois encore, un camp exceptionnel avec un groupe uni, de 13 à

 

22 ans, guidé sur les chemins de randonnée par Stéphane et suivi de près sur les routes de France par Dominique et Alphonse.

En moyenne, de 50 à 80 km par jour, du 16 au 25 juillet, sans sourciller, dans une bonne humeur constante et communicative, du plus jeune au plus ancien 😉

Une découverte de la France profonde, des collines du Gâtinais pour passer de la vallée du Thouet à celle de la Sèvre niortaise en passant par le magnifique Marais poitevin pour rejoindre la côte Atlantique à La Rochelle, aboutissement de la Francette à vélo.

Nous avons prolongé le parcours en poussant jusqu’à l’Ile de Ré pour terminer cette formidable aventure.

Durant le séjour, nous avons également pris le temps de découvrir les régions :

  • Des petits villages médiévaux et des cités de caractères à l’architecture romane et/ou gothique, des ponts romains, des chemins millénaires, …
  • au cœur du Marais poitevin, en barques traditionnelles durant une journée au rythme de l’eau, et à vélo à la découverte du Marais secret, ses petits ports maraîchins, son labyrinthe de pistes cyclables à l’ombre des frênes ou en bordure de canaux ;
  • la découverte de l’Ile de Ré : à vélo et à pied, d’un bout à l’autre de l’île, à travers ses forêts, ses magnifiques petits villages aux ruelles fleuries, les marais salants, les huitrières, ses marchés artisanaux et nocturnes, la visite du Musée du sel, le Phare des Baleines, …
  • la découverte d’une ville historique, La Rochelle : son aquarium du 3e millénaire grandiose, son Vieux Port romantique, son marché couvert avec ses succulents fruits du soleil, ses rues animées où tout nous rappelle l’importance de cette cité au temps des Grandes découvertes. Un retour sur l’Ile de Ré mémorable, en bateau, pour une traversée ensoleillée pleines d’embruns et d’écume de mer, pour clôturer nos découvertes tout en nostalgie.

 

Une randonnée idyllique sportive tout en serpentant de châteaux en logis, de villages de caractère en cités médiévales, de plages en bocages, de bocages en forêts, d’une rivière à un fleuve, de vallées en marais, en suivant un itinéraire hyper sécurisé qui traverse des endroits uniquement accessibles en moyens de locomotion douce ou empruntant des voies partagées peu fréquentées. Ce sont de fabuleux paysages, chaque jour différents, que nous avions sous les yeux.

Pause photo

Les jeunes participants ont eu raison de se lancer dans cette aventure humaine qu’ils n’oublieront pas tant l’expérience fut riche. Le collectif fut encore plus soudé que durant la 1ère partie, plus complice et conscient de vivre une aventure exceptionnelle qu’il n’aurait pas pu connaître sans l’opportunité offerte par les Faucons. Les participants sont extrêmement reconnaissants envers les organisateurs : grâce à notre expérience, ils sont partis l’esprit tranquille sans se soucier des contraintes techniques, de la gestion, de l’intendance, de l’orientation, …, et ont ainsi pu vivre l’expérience à 100% pour en prendre plein les yeux.

Unis dans l’effort, à travers un cadre grandiose, les valeurs d’amitié, de liberté, de solidarité, que nous véhiculons y ont pris tout leur sens. Issus de milieux très contrastés et de tranches d’âges différentes, il n’y avait pourtant aucune différence entre chaque individu, tous unis pour ne faire qu’un groupe solidaire, plein de vie, d’énergie et d’humour.

 

Le projet Bike Camp 2017 et 2018, c’est fini… On espère que notre expérience donnera l’envie à d’autres de se lancer à travers cette magnifique aventure de vie.

Maintenant, place à la réflexion pour une nouvelle aventure avec nos jeunes !

Actualités, Soumagne Pio Evaluation du Bike Camp en France (2e partie)