Vendredi 26 avril 2019

Au camp, mangeons wallon !

La vie au grand air donne faim à nos jeunes Faucons Rouges

La Région wallonne a saisi la balle au bond, avec ses actions « Au camp, mangeons wallon ! », menées auprès des mouvements de jeunesse reconnus.

En 2017, une aide de 200 000 euros a permis à 357 mouvements de jeunesse de découvrir des produits du terroir wallon : pain, viande, produits laitiers, légumes, fruits et œufs, achetés à la ferme ou dans un point de vente de produits locaux. L’APAQ-W rembourse 7 euros par participant à un camp (maximum 600 euros par camp).

En 2018 l’appel a été étendu à d’autres structures de jeunes.

Pour 2019, les inscriptions seront ouvertes sur le site de l’APAQ-W mi-avril.

Le budget reste identique à celui de 2018, le seul changement ce sont les missions demandées aux mouvements de jeunesse et autres structures.

Procédure d’octroi : L’APAQ-W & les camps de jeunesse en 2019

L’APAQ-W a pour mission de valoriser les produits et l’image de l’Agriculture Wallonne.

Promouvoir une alimentation saine et équilibrée auprès de la jeunesse est une manière d’y parvenir.

Dans le cadre des actions « Au camp, mangeons wallon », l’APAQ-W soutient les camps d’été (période du 20 juin au 31 aout 2019) organisés par les mouvements de jeunesse, les structures d’aide à la jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles et les structures d’encadrement d’enfants porteurs de handicap en remboursant une partie des achats de produits locaux d’origine wallonne.

Aide possible

Dans le cadre des camps d’été, l’APAQ-W peut rembourser 7,00 € par participant (avec un maximum de 600,00 € par camp) pour l’achat de tout type de produits locaux (pain, viande, fromage, produits laitiers, légumes, fruits, œufs…) issus de l’agriculture wallonne.

Important !

Les aides sont limitées aux mouvements de jeunesse «type foulard» reconnus par la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Communauté Flamande et aux structures d’aide à la jeunesse ainsi qu’aux structures d’encadrement d’enfants porteurs de handicaps reconnus par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ces structures devront respecter les mêmes conditions que les mouvements de jeunesse (notamment séjour avec nuitée, intendance gérée en propre, par association).

L’octroi de ces aides est garanti jusqu’à concurrence du budget alloué à cette action.

Aucun achat effectué en grande surface ou chez un grossiste ne sera remboursé.

L’APAQ-W a pensé demander aux mouvements de jeunesse et autres structures les missions suivantes :

Créer une carte géographique situant le camp et les différents lieux que vous aurez visité pour effectuer vos achats. Papier, carton, terre, foin, paille… Laissez libre cours à votre imagination…

w

Interviewer un des producteurs locaux (éleveurs, cultivateurs, horticulteurs, apiculteurs, bouchers, boulangers…) que vous aurez rencontrés sur son métier, sa méthode de production ou encore la qualité de ses produits et en rédiger le compte-rendu (10-15 lignes).

Prendre au minimum 2 photos : 1 de la carte géographique, 1 de l’ensemble du groupe chez le producteur.


La plateforme pour les subventions produits wallons lors des camps 2019 est ouverte via le lien : http://www.apaqw.be/Programmes-jeunesse/Au-Camp-je-mange-local/Inscription.aspx

Les derniers articles

Actualités Au camp, mangeons wallon !